Bois de chauffage : quelles sont les phases qui déterminent le prix?

Quand vient le moment de vous procurer du bois de chauffage et que vous trouvez de grands écarts entre les différents prestataires, sans doute, cela vous étonne. Vous vous interrogez souvent sur ce qui pourrait justifier ces différences. Dans ce billet, vous ferez le tour de tout ce qui se passe derrière le prix du bois de chauffage pour désormais faire la part des choses.

Le coût du bois : ça change selon la région

Les dépenses relatives au transport constituent forcément une part considérable dans le prix du bois de chauffage. Dans certains cas, il est question de chercher le bois de la forêt de feuillus et dans ce cas, le budget d’achat dépendra de la distance à parcourir. Par exemple, si vous arrivez à trouver un fournisseur de combustibles à Jalognes, le prix ne sera pas forcément le même avec un prestataire de Groises.

Cependant, si vous êtes loin en commandant une petite quantité, le coût lié au transport peut facilement s’envoler, car il représente 15 à 30 % des frais que vous payez. De même, il faut notifier que le coût dans les zones montagneuses est souvent plus explosif étant donné que l’accès aux chantiers ainsi que le travail de bois sont compliqués.

La part de la main-d’œuvre et des frais

Pour obtenir les bois de chauffage, le chemin est tellement long qu’il faut un travail d’équipe pour y parvenir. Il est long en termes de travail, mais aussi en matière de la sauvegarde pour avoir un bois sec prêt à l’emploi. Lorsque ce dernier est séché avec un séchoir, le temps est sensiblement réduit.

Toutefois, il implique des investissements relatifs à l’énergie et à la main d’œuvre. Les ouvriers doivent aussi charger les bois dans le camion qui s’occupe de la livraison. Mais, avant ils coupent découpés en morceaux qui conviendraient à votre poêle. En plus, il faudra faire intervenir la manutention pour remplir le carton, le filet ou encore la palette.

Le prix du bois de chauffage change selon l’unité de volume employée

À ce niveau, on peut mettre en exergue trois différentes unités de mesure. Il s’agit d’un stère, d’un m3 et d’une corde.

  • Un stère de bois

Un stère de bois de chauffage renvoie à un carré d’un mètre de côté de bûches d’un mètre empilées. Son volume varie en fonction de la taille des bûches. Par exemple, en coupant des bûches d’un mètre en bûches de 33 cm, vous obtenez toujours un stère de bois. Toutefois, le volume va baisser à 0,7 cm3.

  • Un m3 de bois de chauffage

Quand on parle d’un m3 de bois, il s’agit d’un cube d’un mètre en large qui peut être composé de bûches de tailles différentes. Lorsqu’on coupe un m3 de bûches empilées de bois de 25 à 33 cm, cela revient forcément plus coûteux qu’un stère. La raison concerne principalement la quantité de bois que vous avez en mètre cube. En fonction des cas, il est possible d’en obtenir jusqu’à 40 % de profit sur un m3.

Une corde de bois de chauffage.

Une corde de bois fait référence à une unité de mesure assez antique. C’est le volume de bois calculé par la longueur d’une corde que le fournisseur entoure autour des morceaux de bois. La quantité à ce niveau va de 2 à 5 stères. Par ailleurs, il faut notifier que la longueur de cette unité de mesure peut changer d’une région à une autre.

Pour conclure, le prix du bois de chauffage change selon plusieurs éléments à savoir ; la région, la main-d’œuvre et surtout l’unité de mesure utilisée.