Installation d’une chaudière à granulés : les aides disponibles

La chaudière à granulés de bois est un bel investissement en matière de chauffage. Il s’agit d’une solution très économique. Elle vous permet de réduire de moitié le montant de votre facture de chauffage. De plus, des aides financières sont octroyées par le gouvernement et les collectivités locales à ceux qui désirent s’en offrir une. Voici les aides disponibles pour l’installation d’une chaudière à granulés.

La prime Mon Énergie Tout Compris de Total

Total apporte un soutien aux particuliers dans leurs travaux de rénovation énergétique. Parmi les équipements donnant le droit de bénéficier de la prime Mon Energie Tout Compris, il y a la chaudière à granulés. Pour son installation, vous pouvez bénéficier d’un financement allant jusqu’à 5500euros de la part de total. Mais il vous faudra respecter certaines conditions.

D’abord, vous devez vous inscrire sur le site de total avant la date de signature de votre devis. Ensuite, vos travaux doivent être réalisés par un professionnel reconnu RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) et votre logement, achevé depuis plus de 2 ans. Vous ne devez pas envoyer de dossiers à deux programmes simultanément sinon, les deux seront rejetés. De plus, la chaudière à installer doit respecter les seuils de rendement et d’émissions de polluants. La facture remise par l’installateur doit comporter un certain nombre d’informations nécessaires.

La prime de Total peut être cumulée au programme Habitez Mieux de l’ANAH et financer environ 50 % du montant des travaux. L’ANAH, Agence Nationale de l’Habitat, apporte aussi un coup de main aux propriétaires désireux de s’offrir une chaudière à granulés. Le logement concerné doit être achevé depuis 15 ans minimum et le propriétaire doit avoir des revenus modestes.

Les CEE

Encore appelé prime énergie, les CEE (Certificats d’Économies d’Énergie) sont un dispositif de l’État ayant visant à la consommation énergétique globale. L’installation de la chaudière à granulés tout comme celle de tout autre équipement allant dans ce sens vous donne droit à la prime énergie. Pour en bénéficier, votre logement doit avoir plus de 2 ans et vous devez recourir à un professionnel reconnu RGE.

La TVA à taux réduit et l’éco-prêt à taux zéro

L’installation de chaudière à granulés dans les logements ayant au moins deux ans, vous bénéficiez d’une réduction du taux de la TVA de 5,5 %. Elle est aussi bien valable pour la pose que pour l’achat. La chaudière à granulés peut également bénéficier de l’éco-prêt à taux zéro. C’est un dispositif financé par l’État qui vous permet d’obtenir un prêt à taux zéro auprès des banques. Seules les résidences principales achevées avant le 1er janvier 1990 peuvent y accéder. Et pour ça, vous devez soit atteindre le seuil minimum de performance soit réaliser un grand nombre de travaux.

Le CITE

Le crédit d’impôt pour la transmission énergétique (CITE) est un autre programme dont vous pouvez bénéficier comme aide pour l’installation d’une chaudière à granulés. Cette dernière doit avoir un rendement supérieur ou égal à 85 %. Propriétaires et locataires peuvent y accéder lors de rénovation d’un domicile principal. Le montant accordé est plafonné à 8000 euros pour une personne, 16 000 pour les couples en plus de 400 euros par personne à charge. Le taux du CITE varie en fonction de l’étendue des travaux réalisés. Il est de 30 % lors des actions uniques c’est-à-dire achat ou remplacement de chaudière à granulés.

En somme, une chaudière à granulés présente de nombreux avantages aussi bien économiques qu’environnementaux. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle son installation bénéficie d’une aide financière de la part d’organismes publics et privés. Le gouvernement, Total, l’ANAH et bien d’autres ont mis sur place plusieurs dispositifs pour venir en aide aux particuliers. À tout cela il faut ajouter que les collectivités locales telle la mairie, le département.