Pompe à chaleur : les opérations d’entretien indispensables

Tout comme d’autres appareils de chauffage, les pompes à chaleur nécessitent un entretien régulier. Cela vous évitera toute baisse de performance et vous permettra de prolonger sa durée de vie.

Certains travaux de maintenance nécessitent une aide professionnelle, mais vous pouvez en effectuer une grande partie vous-même.

Le nettoyage des unités d’intérieur

Le travail de maintenance le plus courant est le nettoyage du filtre. Si l’appareil fonctionne depuis quelques mois ou plus, le filtre est probablement très sale.

  • Le retrait du (des) filtre (s) est relativement simple. Dans la plupart des modèles, vous soulevez le capot avant et vous faites glisser le filtre.
  • Portez le filtre dans le bain ou la douche (ou à l’extérieur) et vaporisez-le avec un nettoyant neutre du type « spray & wipe », puis rincez-le soigneusement. Répétez cette action plusieurs fois si nécessaire. Attention à ne pas utiliser de solvants ou d’autres nettoyants puissants.

Puisque vous êtes déjà sur le nettoyage des éléments d’intérieur de votre système de chauffage, n’oubliez pas également d’inspecter les aubes de ventilateur cylindriques, ainsi que les ailettes de chauffage (et de climatisation). Vous pouvez utiliser la brosse d’ameublement de votre aspirateur pour les nettoyer, en douceur s’il vous plaît ! Enfin, essuyez l’enveloppe extérieure à l’aide d’un chiffon doux imbibé de nettoyant neutre.

À quelle fréquence devriez-vous faire ces opérations ? Si vous avez un parquet chauffant et que la pompe à chaleur fonctionne plusieurs heures par jour toute l’année, les filtres pourraient avoir besoin d’être nettoyés quatre fois par an. Le nettoyage sera moins fréquent si vous utilisez moins la thermopompe ou si vous avez un sol dur. Pour une pompe à chaleur fonctionnant quelques heures par jour principalement pour le chauffage, une fois par an devrait suffire.

L’entretien de l’unité extérieure

L’un des premiers objectifs du nettoyage de l’unité extérieure est d’assurer que l’air peut circuler librement et sans obstruction. Cela consiste à éliminer toute végétation susceptible de réduire le flux d’air. Ensuite, assurez-vous que les grilles d’aération de chaque côté de l’unité sont exemptes de débris tels que des feuilles et plastiques.

Inspectez les pales du ventilateur, les ailettes et le carter extérieur pour tout signe de corrosion. La rouille ne dort jamais, il est donc important de s’occuper de la corrosion ou de la faire disparaître le plus rapidement possible. Cela prolongera la durée de vie de votre appareil.

À quelle fréquence ? Une pompe à chaleur utilisée principalement pour le chauffage ne nécessite qu’un contrôle de maintenance une fois par an. Mais si l’appareil sert à la fois comme chauffage et climatisation, pensez à effectuer l’entretien au moins deux fois par an.

2 Comments

Répondre à Les éléments indispensables du système de CVC (Chauffage – Ventilation – Climatisation) | Chauffage et climatisation Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *