Comment fonctionne une chaudière à gaz ?

Connaître le mode de fonctionnement de votre chauffage au gaz permet de mieux l’entretenir. Cette connaissance sera également utile lors d’une panne ou d’un dysfonctionnement de votre système. Elle vous permet de rechercher et de résoudre rapidement les problèmes.

En mode simple, le processus est comme suit :

1 – La combustion de propane ou de gaz naturel génère de la chaleur dans le brûleur de la chaudière.

2 – La chaleur produite passe à travers un échangeur de chaleur et la rend chaude.

3 – L’air présent dans les conduits de la maison est soufflé sur l’échangeur thermique et sera réchauffé.

4 – Le ventilateur de l’appareil de chauffage évacue l’air chauffé dans les conduits d’alimentation en le distribuant dans toute la maison.

Les composants d’une chaudière à gaz et leurs fonctions

Bien entendu, les composants du système de chauffage central doivent fonctionner ensemble pour votre confort.

Contrôleur de température. Régulé par le tableau de commande de la fournaise, il met le contacteur d’allumage en marche et démarre le processus de chauffage.

Brûleurs à gaz. Lorsque le thermostat ou le système de contrôle réclame de la chaleur, les vannes des brûleurs à gaz sont ouvertes pour fournir du gaz et brûler du combustible.

Interrupteur d’allumage. Le gaz passe sur l’allumeur pour produire une flamme. Cette flamme est tirée à travers les brûleurs et utilisée pour chauffer l’échangeur de chaleur.

Échangeur de chaleur. Le gaz se consume à l’intérieur de l’échangeur de chaleur, créant ainsi de l’air chaud.

Ventilateur soufflant. Il utilise la ventilation de retour pour souffler de l’air sur l’échangeur. L’air conditionné sera ensuite propagé dans toute la maison. Certains modèles de fournaises offrent un ventilateur à vitesses multiples.

Conduit de fumée. Il sert d’échappatoire pour les sous-produits gazeux de la combustion du gaz.

Les différents types de chaudières à gaz

Les chaudières à gaz se présentent sous différentes formes afin de mieux s’adapter à votre espace. Selon leur mode de fonctionnement, elles peuvent être classées dans l’une de ces catégories suivantes :

Chaudières à condensation : elles tirent profit de la chaleur contenue dans la fumée, lors de la combustion du gaz, pour chauffer l’eau de la chaudière. Ce procédé permet à la chaudière de fournir plus de chaleur par rapport au gaz utilisé et d’avoir jusqu’à 110 % de rendement.

– Chaudières à basse température : elles sont conçues de façon à limiter la température minimale, nécessaire pour prévenir toute condensation interne. Elles fonctionnent à une température plus basse qu’un appareil classique et peuvent moduler leur puissance pour mieux s’adapter aux besoins du foyer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *