Comparatif des meilleurs bois de chauffage

Aujourd’hui, le chauffage au bois attire de plus en plus de personne. D’après une étude récente, 7,4 millions de ménages français ont opté pour ce mode de chauffage. En 2020, ce chiffre devra s’élever à 3 millions. Néanmoins, un équipement de chauffage ne pourrait apporter un bon confort thermique sans un bon combustible. La question est : comment choisir un bois de chauffage et quelles sont les essences de bois à privilégier ? Dans cet article, on vous dit tout !

Les critères qui définissent un bois de chauffage de qualité

Un bois de chauffage de qualité est un bois qui possède un pouvoir calorifique élevé. Il faut souligner le fait que plus le bois produit des braises plus il brûle longtemps.

Le taux d’humidité

Le taux d’humidité est un critère déterminant dans le choix de votre bois de chauffage. Il est déconseillé de choisir les bois humides car ils brûlent mal, polluent l’air et encrassent votre appareil de chauffage. Quel que soit votre équipement de chauffage (insert, poêle, cheminée, etc.), il faut donc choisir un bois de chauffage sec. Optez pour des bûches avec un taux d’humidité inférieur ou égal à 20 %.

Pour s’assurer que le bois est bien sec, vérifiez :

  • que ses extrémités présentent de petites fontes
  • que son écorce se détache facilement
  • la présence de craquelures qui part du centre vers le bord du bois

Pour cela, vous pouvez utiliser un testeur d’humidité.

Les catégories de bois

Tous les bois n’ont pas le même pouvoir calorifique. Certains brûlent plus longtemps et dégagent plus de chaleur. Les recherches démontrent que la qualité d’un bois de chauffage diffère d’un autre par sa dureté. Actuellement, on peut classer le bois de chauffage en 3 grandes catégories :

  • Les bois tendres (ex : bouleau, peuplier…) sont des bois à combustion rapide. Ils produisent peu de braises et sont généralement utilisés comme allume-feu.
  • Les bois de feuillus ou bois durs (ex : frêne, hêtre) offrent une combustion lente. Ils sont idéals comme chauffage d’appoint.
  • Les bois résineux (ex : sapin, épicéa…) offrent une combustion élevée mais ne produisent qu’une quantité infime de braises.

Les essences à privilégier

Les essences de bois à privilégier sont le chêne, le charme, le hêtre, le frêne, l’érable et l’orme. À titre d’information, vous devez autant que possible, éviter les bois qui éclatent facilement, qui projettent des braises ou qui produisent trop de fumée (ex : châtaignier, robinier, peuplier d’Italie, platane, tilleul).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *