La chape, un élément indispensable dans une construction

Après vos travaux de gros œuvre viennent les finitions. Qui dit finition, dit chape ; c’est en effet l’un des matériaux les plus importants lors des travaux de second œuvre. Il s’agit plus précisément d’une couche de mortier réalisée à partir de sable, d’eau, et de liants. Voyons sur ces quelques lignes l’importance de la chape dans ces travaux de construction.

Le rôle de la chape dans la construction

Le principal rôle de la chape n’est autre que de supporter un revêtement tel que la moquette, le carrelage, le parquet… . Mais vous pouvez aussi garder l’aspect brut de la chape si vous voulez. Il suffit juste de le rendre plus esthétique en la revêtant d’une couche de résine ou de peinture. D’une manière générale, on peut ainsi dire que la chape sert de liaison entre le béton et le plancher d’une maison. Son épaisseur moyenne avoisine les 5 centimètres et varie en fonction des éléments d’habillements. Il est crucial que le sol soit sec avant de procéder aux travaux. Voilà pourquoi la mise en place d’une chape s’opère après le gros œuvre.

Les principaux types de chapes

De nos jours, on distingue différentes sortes de chapes qui se distinguent les unes des autres par les matériaux et techniques utilisés. Il s’agit des chapes traditionnelles, des chapes de ravoirage, des chapes flottantes, des chapes adhérentes, des chapes armées et des chapes légèrement armées.

Focus sur la chape fluide

Il s’agit plus précisément d’une chape de type liquide, qui peut se présenter sous deux formes. La première est réalisée à base de ciment et se distingue par son séchage ultra rapide. L’utilisation d’un ou de plusieurs joints (un joint tous les 75 mètres carrés) est primordiale pour la durabilité de cet élément. La seconde est constituée de liants fabriqués à partir d’anhydrite. Elle est employée pour recouvrir les planchers d’une surface importante(sans utiliser des joints).

Une chape est meilleure pour couvrir votre plancher chauffant

Avant toute chose, il est capital de préciser que les éléments utilisés lors de la réalisation d’un plancher chauffant doivent respecter certaines normes techniques. En effet, chaque produit est soumis généralement à un avis technique. Il passera par la suite par une mise en œuvre conformément aux consignes imposées par les autorités compétentes (selon les DTU de référence). C’est principalement pour cette raison qu’il est crucial de laisser ce genre d’intervention entre les mains d’un spécialiste de la chape. Cet expert reste la personne le mieux placé pour s’occuper des différents travaux à réaliser. En effet, une chape réaliser dans les normes permettra au plancher chauffant de monter en température plus rapidement, tout en laissant la possibilité de la réguler finement. Elle permet également d’obtenir une chaleur homogène dans tous les points de vos pièces. Ce qui donne un meilleur rendement de chauffage au mettre carré .

Comment procéder à la couverture du plancher chauffant ?

Dès que l’installation du plancher chauffant est terminée, il faut procéder à son recouvrement. Pour ce faire, il faut suivre eux étapes. La première n’est autre que la pose d’une chape spécialement conçue pour ce genre de plancher. La seconde concerne surtout la mise en place des joints de fractionnement. Cependant, cette dernière phase n’est pas obligatoire (dans certains cas). Le choix de la chape à utiliser dépendra essentiellement de la nature des éléments de revêtement qui la recouvriront. Dans la majeure partie des cas, il est conseillé d’opter pour une chape fluide. À noter que, l’utilisation d’un mortier de scellement est parfois nécessaire. Mais comme on ne devient pas chapiste du jour au lendemain, il vaudra mieux que vous fassiez appel à un professionnel, surtout si vous n’avez pas le temps de vous aventurer dans ces travaux. L’intervention d’une entreprise spécialisée garantit un travail bien fait et assure une construction durable.