Climatiseur

Guide pour bien choisir son climatiseur

Le climatiseur est un équipement jouant un rôle important pour le confort au quotidien, notamment pendant les saisons très chaudes. En effet, il est doté d’une technologie permettant de rafraîchir toute la pièce. Mais ce n’est pas tout. Il existe même des modèles capables de réchauffer la maison pendant l’hiver. À l’heure actuelle, le climatiseur se décline en plusieurs types, ayant chacun ses points forts et ses inconvénients. Faire le choix entre de nombreux modèles n’est pas dans ce cas chose aisée. Pour vous aider, voici quelques points à prendre en compte.

Bon à savoir

Avant de choisir un climatiseur, vous devez considérer certains critères, dont vos besoins en climatisation. Pour les déterminer, tenez d’abord compte de la taille de la pièce dans laquelle le dispositif sera posé, puis la performance voulue. N’oubliez pas non plus de prendre en considération la qualité de l’isolation de votre habitation. Pour cela, vérifiez les éléments suivants : la toiture, les murs, les ouvertures, le revêtement de sol et la ventilation. En sachant le futur usage de votre climatiseur, vous n’aurez pas de difficulté à choisir le modèle le mieux adapté à votre maison.

La puissance du climatiseur

C’est le premier critère que vous devez considérer lors de l’achat d’un climatiseur. En effet, la puissance de l’appareil influe grandement sur votre consommation en électricité. En d’autres termes, celle-ci augmente en fonction de la puissance choisie. Elle influe également sur la manière dont le dispositif rafraîchit la pièce. Cependant, cela ne veut pas dire que vous devez opter pour une clim à faible puissance. Sinon, elle sera en surconsommation. La meilleure chose à faire est donc d’adapter la puissance du climatiseur à la taille de la pièce à rafraîchir. Pour cela, gardez toujours à l’esprit que pour un plafond de 2,50 m de hauteur, la puissance doit être comprise entre 100 et 130 W/m².

Sachez aussi que l’exposition de la pièce, le nombre de fenêtres ainsi que le niveau d’isolation ont un grand impact sur la puissance du climatiseur. Voilà pourquoi, il faut bien évaluer les besoins.

Pour calculer les besoins de puissance en froid, procédez comme suit :

    • Besoins de puissance en froid = hauteur de plafond x surface x I

Les besoins de puissance en froid sont exprimés en W/m³, la hauteur du plafond en mètre et l’I en Watt. Ce dernier varie en fonction de l’ancienneté de la maison. Pour une maison de moins de 10 ans, I = 40 W. Par contre, si la maison date de plus de 10 ans, I = 50 W. S’il s’agit d’une maison RT 2012, I = 35 W. En revanche, pour une maison BBC, I = 30 W.

Le volume sonore

Un climatiseur est généralement bruyant. En fait, son compresseur et le débit d’air provoquent des bruits désagréables. La meilleure solution pour garantir votre confort est donc d’opter pour le climatiseur split. En effet, son unité extérieure est généralement installée généralement à l’extérieur de la maison. De ce fait, le seul bruit que vous allez entendre, c’est le débit d’air provenant de son unité intérieure. Ce type de clim est considéré comme étant le plus silencieux.

Pensez donc à bien vérifier le niveau sonore du climatiseur avant d’acheter. Il est de 20 dB pour les climatiseurs fixes, tandis que pour les climatiseurs mobiles, il est compris entre 55 et 60 dB.

Le débit d’air

Pour profiter d’un air toujours frais dans votre maison, vous devez opter pour une clim dont le débit d’air est réglable. Si votre pièce est petite, le débit d’air doit être faible. Pour cela, un débit de 150 m³/h est largement suffisant. Par contre, s’il s’agit d’une grande pièce de 30 m² par exemple, le débit d’air doit être égal à 300 m³/h.